AUX BELLES POULES, la dernière maison close de Paris

Lors d’une visite conférence, venez découvrir l’histoire folle du lieu et celle l’histoire souvent méconnue de la dernière maison close et de la prostitution à Paris.

Les Belles Poules

L’histoire du site

Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, l’ancienne maison close « Aux Belles Poules » est le seul établissement dont le décor est resté quasiment intact, contrairement aux autres bordels parisiens, comme « Le Sphinx », « Le Chabanais » ou le « One Two Two », aujourd’hui pratiquement disparu.
Ses magnifiques mosaïques, céramiques et fresques érotiques sont l’ultime témoignage d’une esthétique bourgeoise qui dissimulait l’exploitation et la vulnérabilité des femmes qui y étaient recrutées derrière une imagerie affriolante.

Existant dès 1870, « Aux Belles Poules » a connu son apogée pendant les années 1920. Le bâtiment abritait jusqu’à 31 travailleuses réparties sur la vingtaine de chambres existantes à l’époque.

En 1948, deux ans après la loi proclamée par Marthe Richard qui met définitivement fin à toutes les « maisons de tolérance », le lieu ferme, se transforme et connait d’autres vies.

Ce n’est qu’en 2011, alors qu’une jeune cheffe d’entreprise, Caroline Senot, rachète le local pour y installer ses bureaux, qu’elle découvre cette pépite architecturale et historique.
Lors d’une visite conférence, elle vous expliquera l’histoire folle de ce lieu et reviendra sur l’histoire méconnue des maisons closes et de la prostitution à Paris.

Le programme de votre visite

  • Visite conférence avec une visite libre
  • Explorez ce lieu aussi beau que passionnant !

Informations générales

  • Interdit aux mineurs

Informations pratiques

Adresse : 32 Rue Blondel, 75002 Paris

error: Content is protected !!